Accueil > Chirurgie de la silhouette > Lifting des cuisses

Lifting des cuisses

Lifting des cuisses ou cruroplastie

La cruroplastie est une intervention destinée à corriger un excès de peau et de graisse de la face interne des cuisses.

Après un amaigrissement important, on constate souvent un excès de peau distendue particulièrement disgracieux à la face interne des cuisses.
Le lifting des cuisses a pour but de réduire l’excès graisseux par une liposuccion douce puis de réséquer l’excès cutané. Le lifting des cuisses corrige efficacement l’affaissement des tissus de la face interne des cuisses, avec une cicatrice relativement discrète située dans un pli naturel (pli inguinal).

Lorsque l’excès de peau et important et circulaire (tout autour de la cuisse) la cicatrice sera verticale à l’intérieur de la cuisse parfois jusqu’au genou pour mieux corriger cet excès cutané.

En bref : le lifting des cuisses

Indication : corriger le relâchement cutané de la face interne des cuisses induit par l’âge ou un amaigrissement important en enlevant l’excès de graisse et de peau. Il est toujours associée à une lipoaspiration.
Résultat : Naturel en quelques semaines - Final à 1 an
Anesthésie : Générale
Douleur : très peu douloureuse
Cicatrices : à la face interne de la cuisse
Convalescence : Entre 5 à 15 jours
Reprise du sport : 4 semaines après l’intervention selon protocole
Temps opératoire : 1H30 à 3h
Hospitalisation : Ambulatoire ou 1 nuit

Votre lifting de la face interne des cuisses à Toulouse

La consultation

• Elle devra permettre d’évaluer la quantité de graisse et de peau à retirer. La qualité de la peau est déterminante pour le résultat (laxité, tonicité, vergetures).
• En cas de surcharge pondérale, une perte de poids devra avoir lieu avant le geste chirurgical.

A l’issue de la consultation, je vous remettrai un devis détaillé incluant les frais d’hospitalisation (frais de chambre, de salle opératoire), les honoraires du médecin anesthésiste et ceux du chirurgien. La lipoaspiration n’est jamais prise en charge dans cette intervention.

La caisse d’assurance maladie peut prendre parfois en charge cette intervention sous certaines conditions. Un devis du complément d’honoraires du chirurgien vous sera remis à ce moment là pour connaitre la part de remboursement de votre mutuelle.

Anesthésie

Le lifting des cuisses est réalisé sous anesthésie générale. Une consultation avec le médecin anesthésiste sera programmée avant l’intervention.

Recommandations :

• Arrêt de la nicotine minimum 1 mois avant, et jusqu’à 1 mois après l‘intervention pour réduire le risque de nécrose et de complications cicatricielles et réduire le risque infectieux.
• Arrêt de tout traitement anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire 8 jours avant.

Durée de l’intervention de chirurgie esthétique

La lifting des cuisses est une chirurgie qui dure entre 1 heure30 et 3 heures.
La technique de suture est invisible, dans la peau. Il n’y a aucun fil à retirer. Un bas de contention sera posé après la chirurgie.
La sortie se fait le soir même (ambulatoire) ou après une nuit d’hospitalisation.

Suites opératoires

Un pansement est mis en place pendant quelques jours.
Le bas de contention est indiqué pendant 6 semaines afin de favoriser l’élimination de l’œdème post-opératoire et permettre une remise en tension harmonieusede la peau.
L’apparition d’ecchymoses et d’un œdème est probable. Ils disparaitront après quelques jours.

Il est fréquent que les patients constatent des troubles de la sensibilité de la face interne des cuisses qui disparaissent généralement en 3 à 6 mois. Il est conseillé d’éviter le port de charge et les efforts physiques intenses durant les 3 semaines qui suivent le lifting de la face interne des cuisses.

Une kinésithérapie de drainage et de physiothérapie débutée dans les jours qui suivent l’intervention est très utile pour favoriser une récupération plus rapide et plus confortable.

La reprise du travail intervient généralement après une période de récupération de 8 à 15 jours.

Douleur

Elle est modérée à l’issue de cette chirurgie mais une gène à type de tension est fréquente. Des antalgiques vous seront prescrits.

Cicatrices

Situées dans le plis inguinal et parfois associées à une cicatrice verticale le long de la face interne de la cuisse (quand l’excès de peau est majeur), les cicatrices sont relativement discrètes.
Elles deviennent rouges ou rosées dans les 6 premiers mois durant la phase inflammatoire cicatricielle puis elles s’estompent progressivement pour devenir discrètes.
Il arrive toutefois que des cicatrices restent un peu plus visibles. Ces "imperfections" liées à la qualité de la peau du patient peuvent faire l’objet de retouches chirurgicales ultérieures.

Risques

Ils seront exposés dans leur ensemble lors de la consultation pré-opératoire.

Parmi ces risques figurent :

• L’accident thromboembolique (phlébite, embolie pulmonaire)
• L’hématome : saignement qui peut nécessiter une reprise au bloc opératoire
• L’infection : favorisée par le diabète ou un hématome, elle peut demander un drainage chirurgical et un traitement antibiotique
• La nécrose cutanée

Retouche ou correction d’imperfections

La chirurgie esthétique, ce n’est pas de la magie.
Même si je m’attacherai à faire de mon mieux pour que le résultat soit optimal, de nombreux paramètres vont participer au résultat final (qualité des tissus, facteurs hormonaux, zone opératoire, complexité de la chirurgie,…).

Des imperfections peuvent apparaître, raison pour lesquelles le suivi post-opératoire est important pour parfois limiter celles-ci par des soins non chirurgicaux.

Si les imperfections persistent au delà de 9 à 12 mois, alors une retouche pourra être réalisée. Cette retouche reste à la charge de la patiente en cas de chirurgie non prise en charge par la CPAM (caisse primaire d’assurance maladie).

Prix d’un lifting des cuisses

Le tarif d’un lifting des cuisses à Toulouse avec le Docteur Soubirac : à partir de 4200 euros si pas de prise en charge par la CPAM, à partir de 2800 € si une prise en charge partielle par la CPAM est envisagée.
Les prix indiqués sont ainsi purement indicatifs et ne constituent pas un devis. Le devis précis ne peut être établi que lors de la consultation.